Vacances ou travail ?

>> English version

money-piggybank-savings-6906160-h2

Un congé sabbatique, c’est grosso-modo un congé sans solde de longue durée. La seule différence est que l’entreprise est obligée de l’accepter si les conditions d’ancienneté sont réunies. Du coup, pas de salaire, pas d’allocation pour subsister ! C’est pourquoi j’ai besoin de préparer l’aspect financier.

Premièrement, j’ai mis de l’argent de côté. L’année dernière, je cherchais à acquérir un appartement. Je n’ai pas réussi à trouver mon bonheur (il faut dire que je suis très tatillon… peut-être cela expliquerait-t-il aussi mon célibat ? mais ceci est une autre histoire…). Plus précisément, j’avais fini par jeter mon dévolu sur un appartement, qui m’a filé sous le nez. Puis j’ai dû mettre cette recherche de côté en partant en voyage, prévu de longue date, qui m’a emmené aux quatre coins de l’Europe. Lorsque mon portefeuille a explosé sous la pression de billets de milliers de forints, j’ai été frappé par la différence de coût de la vie en Hongrie, pays qui n’a pas adopté l’euro. Rapidement, j’ai calculé qu’avec la somme allouée à l’achat de l’appartement, je pourrais tout simplement prendre ma retraite à Budapest, dès maintenant (en supposant que je ne voyage pas en dehors, bien sûr) ! A mon retour, je n’ai pas repris la recherche…

b64_0748a

Environ 60 euros

Pourtant, je ne suis pas du genre à supporter l’inactivité prolongée qu’on entend par retraite. En tant qu’informaticien, j’adore apprendre, m’approprier de nouvelles technologies, lancer des produits, me confronter à des utilisateurs. En outre, cela fait plus d’un an que je bidouille des applications mobiles sur mon temps libre. Evidemment, avec seulement les week-ends et quelques soirées consacrées à cette activité, cela n’avançait pas vite. J’ai donc pris quelques congés pour travailler à la maison, avec des résultats satisfaisants en termes de productivité. Toutefois, je n’ai pas eu suffisamment de temps pour me consacrer aux tâches administratives permettant de sortir ces applications au grand jour, et encore moins de leur permettre de rapporter de l’argent. Ce qui était un peu frustrant.

J’ai donc décidé de consacrer le début de mon congé sabbatique à la finalisation d’une application. Cela me permettrait alors de maîtriser tout ce qui est nécessaire au lancement d’un produit : conception, programmation, exploitation de serveurs, mais aussi design graphique, marketing, rédaction juridique… Une fois la courbe d’apprentissage passée, et tous les éléments mis en place, je serais capable de décliner une idée en application rapidement. Et pourquoi pas de démarrer un business rentable, puisque je n’aurais pas derrière moi toute une entreprise à faire tourner. Encore davantage si je vis dans un pays à bas coût alors que mes applications se vendent dans des pays occidentaux. Bref, cela pourrait devenir une muse,  comme l’appelle Tim Ferriss dans La semaine de 4 heures, c’est-à-dire un micro-business automatisé ciblant un marché de niche. Automatisé, c’est l’élément qui permet de dé-corréler les revenus du nombre d’heures travaillées. Et aussi de pouvoir voyager en permanence, du moment qu’on dispose d’un ordinateur et d’une connexion internet. Quant à travailler seulement 4 heures par semaine… il ne faut pas le prendre au pied de la lettre 🙂

51o5xqa57tl-_sx403_bo1204203200_

Et puis, ce break sera aussi une occasion de prendre enfin le temps de donner libre cours à ma créativité. Par exemple, écrire. Sélectionner mes meilleurs photos, les retoucher, les mettre en ligne. Publier mes compositions musicales. Que toutes ces activités rapportent ou pas un peu d’argent, peu importe. En tous cas, j’assumerai mon dilettantisme, je veux toucher à tout et aller au bout de certains projets.

En résumé, je compte bien allier vacances et travail.

Photo : TaxRebate.org.uk

Publicités
Cet article a été publié dans Entreprise, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s