Créer sa micro-entreprise nomade

>> English version

On est tout fou, motivé à bloc pour créer des logiciels, monnayer ses services voire vendre sa collection de 543 albums de rock progressif vintage (pas facile de la trimballer dans l’avion pour Acapulco…), quand tout à coup vient le sujet qui fâche : la paperasse. Eh oui, pas question de gagner de l’argent sans statut ni taxes ! Etant comme tout le monde atteint de phobie administrative, et n’étant pas du tout garanti de gagner de l’argent, je décide de privilégier tout solution de facilité qui me sera offerte.

folder-1016290_960_720Déjà, étant citoyen et pour l’instant résident français, il me parait raisonnable d’adopter un statut français. Il sera toujours temps de créer des structures dans d’autres pays si le besoin arrive, en cherchant de l’information dans la bonne langue et des contacts pour être conseillé. Je fais un tour au salon de l’entreprise de ma ville pour avoir un aperçu des possibilités.

Il semble qu’un développeur qui débute en indépendant ait le choix entre auto-entrepreneur et auteur. Ce dernier statut concerne ceux qui travailleront pour un éditeur, par exemple les développeurs de jeu-vidéo. Ce blog donne des détails.

Je vais donc me déclarer micro-entrepreneur (le nouveau nom de l’auto-entrepreneur), qui offre principalement comme avantage, outre la simplicité annoncée des procédures, la proportionnalité des cotisations sociales aux revenus (et donc zéro si c’est zéro). Et la particularité de ne pas avoir à reverser de TVA, ni de pouvoir la déduire sur les achats. Et comme inconvénient, un plafond de revenus bruts peu élevé (environ 30000 euros par an).

La simplicité d’inscription est toute relative : quelle méthode utiliser pour s’inscrire (il y a au moins trois sites webs différents !), quelle catégorie de profession adopter (commerçant, artisan ou profession libérale, ce qui va déterminer l’organisme dont on dépendra), quel organisme d’affiliation pour les prestations sociales (obligatoire, alors qu’en fait je vais garder ma mutuelle de salarié en parallèle, et donc devoir cotiser double), et moult questions tordues auxquelles il faut répondre pour rentrer dans des cases. Après une tentative infructueuse sur guichet-entreprises.fr qui ne semble pas poser les questions qui me concernent, je me recommence ma déclaration sur L’autoentrepreneur.fr. Mais ce serait trop simple si on pouvait réellement s’inscrire en tant qu’entrepreneur nomade (à ne pas confondre avec la profession de marchand ambulant). Il faut évidemment une adresse physique fixe pour son siège social et son établissement principal. Ce qui d’ailleurs conditionne quel Centre de Formalité des Entreprises s’occupera de mon cas, le site n’étant qu’un intermédiaire. Or, d’ici un mois, je vagabonderai bien loin d’ici avec mon laptop.

J’ai donc recherché une société de domiciliation qui puisse recevoir mes courriers papier, les scanner, et les mettre à disposition en ligne. Le service existe dans au moins deux sociétés de ma ville, mais j’ai trouvé une solution low cost spécialement adaptée aux auto-entrepreneurs, chez Ubidoca pour 15 € HT par mois (abonnement sans compter l’envoi ou la destruction des courriers originaux). Ubidoca étant basée en Haute-Savoie, me voici inscrit en profession libérale auprès de l’URSSAF de Rhône-Alpes.

Pour le reste des démarches, si j’ai bien compris :

  • Pas besoin de m’inscrire au Registre des Commerces et Sociétés (commerçants) ni au Répertoire des Métiers (artisans)
  • Pas besoin de publier une annonce légale (payante)
  • Il faut ouvrir un compte bancaire dédié, désormais (pas forcément un compte entreprise, même si la plupart des banques refusent les professionnels sur leurs offres bon marché)
  • Il faudra bien penser, chaque trimestre, à déclarer les revenus, même nuls

Ne considérez pas tout ceci comme des conseils officiels, je ne suis qu’un débutant… renseignez-vous plutôt sur apce.com et à votre Centre de Formalité des Entreprises local.

Photo : Cloudhoreca (CC)

Publicités
Cet article a été publié dans Entreprise. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s