Granada

>> English version

donkey-1241022_960_720Quand on pense aux endroits où le coût de la vie est bas, on visualise des pays lointains et peu développés, où l’on mangerait assis par terre et l’on se déplacerait à dos d’âne (pour exagérer un peu !).

Et pourtant, il n’y a pas besoin d’aller si loin pour vivre et voyager avec peu de moyens.

 

Voici les ingrédients d’un séjour qui ne vous coûtera presque rien :

  • Une ville de taille moyenne, étudiante, dans une région d’Europe relativement éloignée des capitales.
  • Un profil AirBnb, ou mieux, Couchsurfing (si vous avez du temps pour préparer)
  • Un besoin de confort modéré (si vous ne jurez que par les hôtels avec spa, passez votre chemin)
  • Un peu de patience, c’est-à-dire ne pas être pressé d’y arriver en un jour
  • De la curiosité culinaire et un bon estomac 🙂
  • Un niveau minimal en langues (anglais, espagnol…)
  • Et pour contrebalancer les dépenses, un appartement chez vous que vous pouvez sous-louer (négociez avec votre propriétaire si vous êtes locataire). Cela fonctionne mieux si vous vivez dans un quartier bien situé d’une ville attractive (touristiquement ou professionnellement parlant).

Et si le climat de la ville est méditerranéen, tant qu’à faire, on ne va pas s’en plaindre. Ni s’il y a des pistes de ski juste à côté.

Une telle ville existe-t-elle dans un pays voisin de la France ? La réponse en image :

DSC05998.jpg

Le quartier de l’Albaycin de Grenade

Ainsi, je me suis rendu à Grenade, au coeur de l’Andalousie, mondialement connue pour sa magnifique Alhambra. Elle a beau être une ville touristique, elle réunit les critères évoqués, notamment par la présence de 80000 étudiants, espagnols ou Erasmus, ce qui en fait une ville aux soirées très dynamiques ! Le climat andalou peut être très très chaud, mais Grenade est située en altitude, en bordure de la Sierra Nevada, et donc plus fraiche (attention l’hiver donc). Et grâce à la culture espagnole combinée à l’influence arabe de l’Andalousie, il y a de quoi est suffisamment dépaysé pour se sentir en vacances.

IMG_20160320_213559395.jpg

On ne rigole pas avec les rituels religieux

En dehors de certaines périodes particulières comme la Semaine Sainte et ses processions attirant des touristes de toute l’Espagne, on trouve des chambres chez l’habitant à partir de 10 € la nuit. Calculez combien vous coûte votre loyer (ou crédit) actuel, c’est probablement davantage. Pour ce tarif, vous bénéficiez non seulement d’une chambre mais en général du droit d’utiliser des équipements de l’appartement, bien évidemment le wifi mais par exemple le réfrigérateur, le four micro-ondes et le lave-linge. C’est donc mieux qu’un hôtel, de mon point de vue. Parfois, votre hôte va non seulement vous donner des conseils mais peut vous accompagner lors de sorties. Un bon moyen de découvrir la ville avec un insider.

 

IMG_20160320_141625045.jpg

Mon lunch à moins de 4 €

Concernant la nourriture à petit budget, on peut difficilement trouver mieux : dans les bars à tapas, prenez une boisson (bière locale entre 1 et 2 euros) et on vous offre une tapa, c’est-à-dire une petite portion (parfois pas si petite que ça) à manger. Donc, j’ajoute au budget 10 euros par jour de nourriture et d’extras.

 

Maintenant, comment y aller sans se ruiner ? L’aéroport de Grenade est peu développé au niveau des low-cost, contrairement à celui de Malaga, à 1h30 de route. Mais le plus économique est de prendre l’autocar, grâce aux compagnies low cost comme l’espagnole Alsa, ou d’autres comme OuiBus, MegaBus et FlixBus, qui proposent des tarifs à partir de 9 euros pour des destinations populaires comme Barcelone. Et vous bénéficiez du wifi, donc vous pouvez en faire un bureau ambulant. Pour quelques liaisons, il peut être plus intéressant (en tous cas, plus rapide) d’utiliser le covoiturage (ex: Blablacar). Par exemple, le trajet Valencia-Granada se fait en 5h en voiture, contre nettement plus en autocar ou en train qui nécessitent des changements.

Bref, si vous réussissez à louer votre propre appartement à 30 € la nuit, vous pouvez vous poser dans une ville comme Granada, y travailler au café d’une terrasse ou chez votre hôte, faire un peu de tourisme (évidemment la Alhambra et le quartier de l’Albaycin) et peut-être même en tirer un petit bénéfice (ou disons de quoi payer vos taxes) !

Quelques vues de Grenade :

DSC06072.jpgDSC06071.jpg

Quelques vues de l’Alhambra :

DSC06016.jpgDSC05975.jpgDSC05956

Publicités
Cet article, publié dans Vie quotidienne, Voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Granada

  1. Casimir dit :

    A quand des articles plus croustillants??

    J'aime

  2. Planete3w.fr dit :

    Une bien belle ville d’Andalousie. Le quartier du Sacromonte au-dessus du quartier de l’Albaycin est à ne pas manquer aussi. Un agréable quartier avec notamment des maisons troglodytes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s