En plein jeu vidéo

>> English version

En mai dernier, après mon voyage au Vietnam, j’osais la métaphore du jeu vidéo en monde ouvert pour expliquer les règles du jeu complètement différentes par rapport à celles qu’on connait en Europe. Eh bien aujourd’hui, je vais vous raconter ma petite aventure plus proche de Uncharted ou Tomb Raider. Nathan Drake, tiens-toi bien !

Je me suis retrouvé, par une belle fin d’après-midi, dans un édifice en brique dont la construction débuta en 1343 pour s’achever en 1502, et qui fut partiellement détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale, et reconstruit jusqu’en 1956. Abasourdi par la taille de l’imposante tour dominant la ville, je décidai d’emprunter l’étroit escalier en colimaçon qui s’élevait vers son faîte.

dsc07300

Mais ce boyau, qui me fit tourner à 360 degrés autant de fois qu’un cheval de manège, ne constituait que le hors d’oeuvre de l’ascension. Ne connaissant pas la hauteur réelle du bâtiment, je crus déboucher sur un vestibule donnant accès au toit. Quelle erreur ! J’étais en fait arrivé dans le vif du sujet, c’est-à-dire le corps de la tour, qui s’élevait au-delà du reste du complexe. Et ce décor me frappa, grandiose, cinématographique, éclairé en clair-obscur par des volets ajourés par de fines lames horizontales, et truffé de lampes rappelant celles de galeries souterraines. Constatez vous-même : Lire la suite

Publicités
Publié dans Voyages | Tagué , , , | 1 commentaire

Osez les Party Hostels !

 

Je vous avais déjà parlé des auberges de jeunesse et des bars déjantés que j’avais découvert ces derniers mois. Quand on voyage seul et qu’on aime s’amuser en soirée, on cherche vite le moyen de rencontrer des fêtards pour sortir. C’est parfois le cas dans les hostels (auberges de jeunesse), mais parfois ils sont aussi calmes qu’un dimanche soir chez votre grand-mère !

Et pourtant, dans les villes connues pour leur tourisme festif, les anglo-saxons convergent tous vers des repaires de party animals… qu’on nomme les Party Hostels ! Après des soirées agitées en hostel pourtant conventionnel à Budapest (Hongrie), j’ai voulu tester l’expérience complète à Cracovie (Pologne), en réservant quelques nuits. Avec une expérience de 15 hostels différents au compteur, j’ai directement filtré les résultats de Booking pour n’afficher que ceux obtenant la note d’au moins 9/10… et c’est le Little Havana Party Hostel, tout juste noté 9,0 à ce moment-là, qui a emporté la mise.

Me voici donc débarquant, après 5 heures de bus assez éprouvantes, dans cet établissement mystérieux. Tellement mystérieux qu’il faut d’abord pénétrer dans un burger bar, se diriger au fond vers un second bar, El Teatro Cubano, mais bifurquer au milieu pour sonner au Little Havana. Au premier étage, on entre enfin… Lire la suite

Publié dans Voyages | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Etre hyper-réactif en voyage

>> English version

Certaines personnes partent en vacances, tous les ans, dans le même camping au bord de la plage (sans attendre Patrick…), réservant d’une année sur l’autre. D’autres achètent un package tout compris chez un tour-operator, que ce soit un séjour les pieds dans l’eau ou un trek itinérant dans l’Himalaya.

Samuel Le Bihan

« Restons groupés »

Et moi c’est pas mon truc. Lire la suite

Publié dans Voyages | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Quiz : les 12 bars les plus fous

>> English version

Vous trouvez que vous sortez toujours dans des endroits bien trop sages ?
Voici une petite sélection de bars que j’ai visité au fil de mes voyages… vous allez voir que dans certains pays on est très inventif !

Quel bar propose cocktails et bouchées asiatiques dans une déco horror-chic ?

13497706_481024728762911_528819105819075072_o

Photo: Facebook

Emmenez votre Lire la suite

Publié dans Voyages | Tagué , , , , , | 4 commentaires

Backpacking : les auberges de jeunesse

hostel

>> English version

J’ai commencé cet article à Podgorica, la capitale du Monténégro. Je le termine à Львів (L’viv), ville de l’ouest de l’Ukraine. Depuis bientôt deux mois, j’ai exploré une dizaine de pays d’Europe Centrale et de l’Est, tout en continuant à développer mon projet dans des cafés ou parfois dans des espaces de coworking.

Le Monténégro est un cas particulier, car au lieu de rester dans une métropole, j’ai visité le pays en tant que touriste backpacker, c’est-à-dire le routard à sac à dos qui voyage léger et économique, va à la rencontre des autres et essaie d’éviter le tourisme de masse. Il faut dire que le Monténégro, c’est un tout petit pays montagneux de la taille de la Corse, récemment né en 2006 (!) d’un référendum qui l’a séparé de la Serbie. J’y ai débarqué un matin sur un coup de tête. Après 13h passées dans un antique train de nuit, digne des aventures de Tintin en Syldavie… en provenance de Belgrade, ville qui m’avait parue un peu trop tristounette.

En bon backpacker, j’ai donc choisi de me loger en auberges de jeunesse (hostels). Si le digital nomad n’est pas le spécimen le plus fréquent en hostel, j’en ai quand même rencontré d’autres, comme cet israélien ayant monté avec succès un logiciel pour les avocats, avec son père (lui-même avocat…). Alors que j’en suis maintenant à mon dixième établissement, je vous livre les ingrédients d’un bon hostel pour digital nomad : Lire la suite

Publié dans Vie quotidienne, Voyages | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

Un téléphone bridé

>> English version

5746d5def20f6_250_140Pour remplacer un téléphone, hum, envolé, j’ai acheté un smartphone Samsung A5 neuf à Ho Chi Minh Ville (Saigon), Vietnam. Pour quelques 8,9 millions de dongs (soit l’équivalent du prix en France).

J’en suis globalement content, mais j’ai eu la mauvaise surprise de constater dans les paramètres que seules les langues asiatiques (dont heureusement l’anglais, parlé à Singapour) étaient disponibles pour l’interface graphique. Par chance, on peut toutefois choisir d’autres langues pour le clavier, y compris avec correction automatique.

Je l’utilisais donc en anglais, mais comme le choix de langue est passé aux applications, celles-ci affichent leur interface en anglais, ce qui est parfois embêtant quand il s’agit d’applications françaises mal traduites. Ou quand on veut expliquer à un ami comment effectuer une opération. On encore quand on veut tester sa propre application.

A mon retour en Europe, j’ai tout de même réussi à « hacker » la bête pour la passer en français. Comme je n’ai pas trouvé de document qui détaillait la manip en entier, je vous indique la façon de procéder. Lire la suite

Publié dans Bidouille | Tagué , , | Laisser un commentaire

Le pays qui pousse tous les curseurs à 11

>> English version

J’ai sauté dans la machine en marche. La lady m’a montré ma place et j’ai dû vite m’accrocher. Nous sommes partis en trombe, sans que les portes ne soient fermées. Le pilote, disciple de Fangio, semblait prendre son pied. Une embardée à droite et nous voilà entamant le dépassement du concurrent nous précédant. Ça passe de justesse. Mais celui-ci n’a pas dit son dernier mot. La course-poursuite se prolonge et nous valsons. A chaque freinage, les sièges se cabrent et rebondissent quand la corde qui les rattache aux arceaux métalliques atteint sa tension maximale. Le véhicule soubresaute et rebondit à chaque aspérité du revêtement. Le pilote va-t-il réussir à désarçonner la lady, bien campée sur ses jambes, habituée à arpenter le plancher en mouvement ? Un virage à 90° approche. L’engin hurlant dérape. Sébastien Loeb au frein à main ? La lady a dû s’agripper et crie quelque chose au chauffeur. Nous revenons au niveau du concurrent, au coude à coude. Elle s’adresse maintenant à son homologue, à travers les fenêtres grand ouvertes. Soudain un taxi déboitant se dresse sur notre trajectoire. Nous pilons, klaxonnons, embardons pour éviter l’obstacle. J’entends une passagère crier « Oh my God », en anglais dans le texte. C’est finalement l’obstacle qui s’écarte brutalement, nous sauvant de la collision. Il se venge par une salve de klaxon rageuse. Cette fois, notre chauffeur se calme. Il s’arrête pour laisser descendre quelques personnes en sueur. Il branche son téléphone sur la sono. Détendre l’atmosphère. Les enceintes Bose réparties au plafond, entre les ventilateurs crachant leur air chaud, et les deux énormes caissons de basse à l’arrière, s’animent alors d’une ballade langoureuse… La nuit étant tombée durant le rodéo, il allume même les néons clignotant vert et rouge, et la boule à facettes se met en branle. Nous sommes maintenant dans une discothèque ambulante ! C’est alors que ma guide d’un jour m’annonce que nous avons atteint notre arrêt, et nous descendons du bus à la hâte. Lire la suite

Publié dans Voyages | Tagué , , | 2 commentaires